The french confinement (Jours 2 et 3)

Catégorie : 

Biographies et Autobiographies

Auteur : 

Brindï

Résumé :

Le confinement est tombé en ce vendredi 30 octobre 2020 une nouvelle fois pour lutter contre le COVID. Je vous invite à suivre mes réflexions au quotidien. Je vous partagerai aussi mes anecdotes de vie dans cette existence désormais quelque peu « sous cloche » pendant une période dirons-nous indéterminée… Venez lire ces petites tranches de vie ! Ce premier jour, j’étais plutôt sérieuse, mais ne vous en faites pas, il y aura aussi de l’humour et de la créativité.

Note :

Réservé plutôt aux personnes de plus de quinze ans en raison du sujet COVID évoqué.

The french confinement

Jour 2

Aujourd’hui est un jour particulier. Nous sommes le 31 octobre 2020 et normalement, à cette date, beaucoup d’entre nous pensent se retrouver pour fêter la célèbre fête païenne d’Halloween. Cependant, à cause des restrictions, ce sera chacun dans son coin !
Encore une fête à célébrer post-confinement ! Une de plus sur la liste !

Il n’empêche que j’ai décidé de ne pas me laisser abattre d’autant plus qu’aujourd’hui, le soleil est au rendez-vous, ce qui est très agréable pour le moral et pour voir la nature autour de nous. Je vais faire un certain nombre de plats et de pâtisseries au butternut et au potiron, je crois. J’en ai une bonne réserve tout autour de moi. Cependant, j’avoue que la convivialité de cette période si chère à mon cœur va me manquer un peu. Heureusement, de nos jours, nous sommes connectés au monde par les réseaux, ce qui permet de voir que nous ne sommes pas seuls à vivre ce moment. 
Un ou deux films d’horreur suivront pour accompagner cette soirée !

Jour 3

Après m’être remise de mes émotions suite au visionnage d’Halloween avec un film d’horreur assez psychologique – le genre de film qui vous travaille l’esprit et après lequel vous espérez quand même à tout prix trouver le sommeil – je me suis mise en tête aujourd’hui de vous écrire afin de vous partager un dimanche plutôt tranquille et cocooning à la maison. Hier, j’ai fait beaucoup trop à manger pour un soir d’Halloween, ce qui fait que l’avantage est qu’il y a de bons restes de plats sucrés et salés à déguster ces prochains jours. Grâce à quelques exceptions dans les restrictions de sortie, j’ai pu aller voir ma grand-mère en maison de retraite, ce qui était un joli moment, car chaque instant passé avec les anciens égaye leur journée monotone et c’est un partage qui fait chaud au cœur. Ma grand-mère avait particulièrement du mal à comprendre le confinement alors qu’elle-même l’a déjà vécu aussi. Le fait que l’on invite personne un dimanche alors que je lui précisais que nous allions manger une volaille ce midi l’a vraiment surprise. Mais oui, pendant le confinement, mamie, tu ne peux pas faire comme d’habitude ! Ce n’est pas que je voulais garder le repas pour moi et mon amoureux comme elle l’a sûrement cru. Au contraire, nous aurions été ravis d’avoir des invités en ce dimanche grisonnant et pluvieux. 

Demain, c’est la rentrée scolaire après les vacances de la Toussaint. Les élèves de la maternelle au lycée retrouveront les bancs de l’école avec les divers protocoles à nouveau en place à cause du virus qui circule parmi nous tous. Je me demande comment ils vont s’y prendre au niveau des distanciations, d’autant plus que les professeurs n’ont pas vraiment eu beaucoup de temps pour organiser les changements à adopter dans leurs classes. Au dernier confinement, les élèves étaient accueillis en demi-groupe, mais là, ça risque d’être plus compliqué à mettre en place ! Enfin, nous verrons bien. C’est un peu au jour le jour qu’il faut vivre ces périodes-ci. On ne peut prévoir beaucoup à l’avance… Mais tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir comme dit le célèbre proverbe. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :