Le silence

Le silence

Catégorie : Aventure/Action

Auteur : Saxof

Résumé : Discorde au château, une femme tombe.

Note : Ce texte est le fruit d’un exercice d’écriture : écrire deux phrases longues avec des ponctuations, sans « point », donnant un rythme ralentissant.

 

 

Le Silence

Dans le large escalier en marbre du château fondu dans le parc feuillu, le silence qui se reposait depuis plusieurs heures fut soudain assailli par un vacarme assourdissant de musique dont les notes sortant de la chambre du premier, rebondissaient sur les murs comme un écho métallique couvrant une voix – au secours – une voix de femme, une voix douloureuse, pleurante, pleine d’angoisse et d’horreur demandant pitié devant un baryton en colère qui la sommait de se relever, de répondre – qui est l’homme qui t’a raccompagnée – ; la voix féminine s’enroua, toussa, un bruit sourd répondit, bruit d’un objet lourd sur le parquet ou de celui d’un corps qui perd brutalement l’équilibre.

Maguy, Maguy réponds-moi, hurla la voix affolée de l’homme qu’on imaginait penché sur la femme avec des mouvements flous, étouffés qui inondèrent l’espace, remplaçant la musique devenue absente ; puis des pleurs hystériques, des sanglots longs et au bout de quelques minutes le silence retrouva sa place, cette place qu’il ne doit jamais quitter, cette place qui laisse aux autres, à ceux qui veulent la paix, le pouvoir d’apprécier la nature verdoyante, le souffle odoriférant du vent, le chant ironique de l’oiseau, le mouvement ludique des nuages, ou l’envol majestueux d’une âme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s