À partir de quel âge un enfant ne devrait-il plus recevoir les cadeaux des fêtes de Noël ?

Catégorie : 

Biographies et Autobiographies

Auteur : 

Madoumapeter81

Résumé :

Noël approche. Certains vont recevoir des cadeaux et d’autres pas, compte tenu de certaines circonstances liées à leur âge.

À partir de quel âge un enfant ne devrait-il plus recevoir les cadeaux des fêtes de Noël ?

Noël approche et tous les enfants sont impatients de savoir ce que leur offrira le père Noël (enfin pour ceux à qui on continue de faire croire qu’il existe).

Au petit matin de chaque 25 décembre, ils trouvent toujours plein de petites choses au chevet de leurs lits, sur leurs tablettes, et même dans leurs berceaux.

Que c’est beau ! Que c’est merveilleux et même génial. Tous les ans, c’est la même chose.

Cela me ramène à l’esprit la triste réalité où ma mère nous sommait d’aller nous coucher la nuit du 24 décembre.

Pire, elle nous recommandait toujours de ne pas fermer les portes de nos chambres afin que le père Noël ait accès à nos espaces pour la distribution de ses fameux cadeaux.

Cette fois-ci, j’étais déterminé à voir le père Noël lui-même.
D’un œil à moitié fermé, j’étais resté éveillé jusqu’à ce que je vis ma mère s’introduire à pas de chat pour déposer un instrument de guerre qui n’était autre qu’une kalachnikov au-dessus de ma tête.

Aussitôt elle ressortit sur la pointe des pieds tout en jetant un regard derrière pour s’assurer que je dormais.

Malheureusement pour elle, l’œil que je gardais à moitié fermé était celui du côté sur lequel je reposais ma tête. Elle n’avait donc aucune chance de s’apercevoir que je voyais son scénario. Je n’étais pas aussi sot qu’elle le pensait.

En mille neuf cent quatre-vingt dix-neuf, j’étais suffisamment grand pour démasquer certaines choses à la plus grande discrétion de tous. À treize ans, j’avais découvert que le père Noël n’était qu’un pure mensonge.

J’étais rentré en contact avec mon outil de guerre qui aspergeait de l’eau en cas de nécessité.

Imaginez-vous une mitrailleuse kalachnikov crachant de l’eau pour tuer ses ennemis… Que ça pouvait être drôle et même inconcevable qu’un père Noël fournisse l’idée de tuer à de petits enfants, quand bien même que ce n’était qu’un jouet.

Très tôt, ma mère et ma tante entonnèrent un chant souhaitant la bienvenue au père Noël dans le seul but de nous réveiller afin de découvrir nos cadeaux. Hélas ! tous les enfants se retrouvèrent au salon, dansant et criant de joie.

S’étant aperçues de mon absence, les deux parentes vinrent jusqu’à la porte de ma chambre que j’avais bouclée à double tours avant de la rouvrir.

Me demandant ce qui n’allait pas, je n’hésitais pas à dire à ma mère que j’étais découragé. Et quand elle me demanda les causes de mon découragement, je lui dis que j’avais honte d’avoir été trompé durant autant d’années par une mère à qui je faisais confiance. Une mère qui était sensée apprendre à son enfant à ne pas mentir mais qui malheureusement mentait à son enfant.

Je n’hésitais pas à lui dire comment elle était rentrée et sortie de ma chambre en jouant au père Noël, alors qu’on ne savait même pas où celui-ci dormait.

Je crois que j’avais sappé le moral de mes deux parentes qui restaient bouches cousues.

Je n’avais pas d’autre choix que de leur dire que je n’avais plus l’âge de croire aux cadeaux du père Noël. Et depuis ce jour, plus jamais je n’ai reçu de cadeaux de celui-ci.

D’où la question de savoir à quel âge les autres ne devraient-ils plus obtenir de cadeaux. Et pour répondre à ma propre question, je dirais qu’un enfant devrait cesser de recevoir des cadeaux du père Noël lorsqu’il sort de sa naïveté.

Merci et bonne fête de Noël.

FIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :