Aléatoire (partie 2)

Aléatoire

Catégorie : Science-fiction/Anticipation

Auteur : Françoise

Résumé : Une jeune femme, Lady Macbeth, célèbre gameuse, s’apprête à expérimenter un jeu en immersion totale. Elle devra combattre un autre joueur, Popeye, mais des problèmes surviendront, non prévus…

Aléatoire (partie 2)

Assise au fond d’un large fauteuil, branchée sur une machine qui allait transférer son avatar au cœur du jeu, Lady se tenait prête. Un assistant surveillait les opérations d’immersion.

Le double virtuel de Lady fut propulsé au milieu de l’arène Astrid, départ du jeu, autour de laquelle des spectateurs s’agitaient. En face d’elle surgit celui qu’elle devait dominer. Il paraissait bien plus grand que sur la vidéo de présentation. Une sorte de carapace métallique le recouvrait totalement. Pour marquer des points, il fallait se déplacer et elle n’attendit pas, fonçant sur Popeye. Statique et distant de quelques mètres, elle ne pouvait que l’atteindre et le toucher avec un de ses drones. Ceux-ci étaient dissimulés dans des fourreaux enserrant ses cuisses. Elle choisit le lanceur d’acide. Rapide, elle arriva sur lui, mais au dernier moment, avant que les jets ravageurs ne se déploient, il disparut, laissant une traînée blanche à la place qu’il occupait. Celle-ci lui piqua les yeux et la gorge, provoquant une toux irritante qui la plia en deux. Était-ce réglementaire ? Elle devait se calmer. Reprenant le contrôle de sa respiration, Lady s’aperçut qu’elle se trouvait à présent à un autre niveau du jeu, celui de la zone humide des grottes. Des mutants, genre hyènes aux poils luisants, aux crocs acérés et longs comme des couteaux se jetaient en travers de son chemin, les babines retroussées, guettant ses gestes. Ils évaluaient la situation, étant en grand nombre et organisés. Lady déploya des bulles d’invisibilité et quitta l’endroit, espérant que son odeur ne la trahirait pas. Où se trouvait Popeye ? Son score augmentant, elle pouvait récupérer un holster contenant un Beretta. Elle avança, puis sentit un souffle d’air sur sa gauche. Un filin d’acier muni de piquants se dirigeait sur elle. Elle réussit à sauter par-dessus en une figure de kung-fu acrobatique, évitant le pire. À sa droite, Popeye la déséquilibra avec un électro-fouet. Elle roula en boule et se releva tel un ressort, balançant ses rangers à crampons en pleine face du joueur. Son casque s’était détaché sous l’assaut puissant de Lady. Il accusa le coup, sonné, le nez explosé. Profitant de l’effet de surprise celle-ci lança un drone d’acide au-dessus du malheureux. L’engin fut intercepté par la ligne aléatoire. Lady eut le temps de s’aplatir, se demandant ce qui allait se passer. Son détecteur de mouvements ne vibrait pas. Se protégeant au maximum avec artefact d’invisibilité, elle ressentit une immense douleur au bras droit. Tandis que la ligne revenait, elle sombra dans une sorte de syncope.

Le décor changea et le sol sablonneux de l’arène l’accueillit. Un panneau indiquait qu’un seul point la séparait de la victoire. Il restait encore trois épreuves à accomplir. Elle ne pouvait ouvrir les yeux, pourtant elle entendait les clameurs. Avait-elle gagné ? Son corps ne répondait plus. Seule son ouïe semblait intacte. Des cris affolés lui parvinrent : « Réveillez-vous !» « Je n’arrive pas à la faire revenir ! ».

*

Au centre des jeux, l’assistant contemplait horrifié les blessures de Lady, son bras tranché, le sang coulant à flots des plaies et se répandant sous le siège. Il appela les secours. Ceux-ci ne parvinrent pas à la réanimer. Verdict : décédée.

*

Le corps régénéré, Lady sortit de son coma, plusieurs heures après. Elle se trouvait dans le jeu, Popeye, un jeune ado, veillant à ses côtés. Il lui apprit qu’ils étaient prisonniers de la ligne aléatoire, nassés, au niveau quatre. Impossible de sortir de là !

FIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.