Curiosité dangereuse

Catégorie : 

Poésie

Auteur : 

Sherly

Résumé :

La grande femme vêtue de noir qui va si souvent à l’église intrigue les enfants. Mais dangereuse est la curiosité mal placée : ne regardez jamais cette femme de trop près, car si vous voyez son visage, elle vous emmènera loin de chez vous. Dans un autre monde.

Note :

Petite poésie un peu mystérieuse et horrifique.

Curiosité dangereuse

On nous a dit de ne pas montrer nos teints blafards,
À la grande guérisseuse, à la grande soigneuse,
Car elle ne peut supporter de voir nos joues creuses. 

Je la vois souvent venir à l’église,
Mais ce n’est jamais le même jour. 
Je l’observe de loin, caché par couardise.
J’ai juste peur du jour où ce sera mon tour.

On dit qu’elle est courtisane aimable et serviable
Mais une rumeur court sur son terrible attrait :
Elle possède un visage aux traits inavouables.

Elle porte toujours une longue robe noire.
Malgré ma peur, je ressens une attraction morbide.
Une fois, je me suis trop approché pour mieux l’apercevoir.
Elle m’a vu, m’a souri et j’ai ressenti comme un vide.

J’ai été comme happé…
Et dans un dernier instant de conscience…
J’ai compris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s