Du pain et des jeux (Partie 3)

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Catégorie : 

Science-fiction/Anticipation

Auteur : 

Chloé Garcia

Résumé :

Les lobbys militaires n’ont jamais été aussi puissants. Une émission de téléréalité met en avant leurs nouveaux produits : des équipes s’affrontent dans un environnement réel et combattent pour la victoire, contre des ennemis androïdes plus vrais que nature. Après l’une des épreuves, un problème inattendu survient. Le système ne semble pas sans tâches. Quels sombres mystères cache-t-il ?

Note :

Attention, il se peut que certaines scènes soient trop violentes pour les âmes sensibles.

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Du pain et des jeux (Partie 3)

Je ne comprenais pas pourquoi les organisateurs les avaient placés ici. J’admirai, une fois de plus, la véracité des émotions qui transparaissaient sur leur visage. Tout semblait cruellement juste, réel. La folie dans leurs yeux me plut instantanément. Les ingénieurs savaient nous confronter à des créations époustouflantes et inoubliables, des androïdes plus vrais que nature. Ces reproductions virtuelles auraient certainement fait de bonnes recrues. Mon équipe les encercla enfin et fit un carnage. L’un de nos amis avait disparu d’entre les vivants ; je voulais que le monde entier voie à quel point nous étions ravagés.
Je soufflai quelques instants devant cette scène affreuse qui, malgré mon cœur habitué, ne me laissait pas complètement de marbre. Une partie de l’équipe resta en position, épiant les autres baraques, quand une autre alla chercher le corps sans vie pour le rendre à sa famille. Cette séance nous avait coûté. J’avais hâte de me laver de tout ce sang pour profiter de la vie et des plaisirs de la nuit à venir. J’examinai les cadavres, à la recherche d’indices ou d’objets pouvant nous être utiles pour les futures missions, comme cela s’était produit à de nombreuses reprises par le passé. Les concepteurs avaient de drôles d’idées derrière la tête ; ils aimaient les énigmes et les mystères ridicules. Tout pour de l’audience !
Je trouvai une drôle de feuille froissée, parsemée d’écriture dactylographiée, et agrémentée d’une photo. Qu’est-ce que c’était ? Ma tête me fit soudain souffrir le martyre et je m’effondrai sur le sol, perdant connaissance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s