Journal aléatoire d’un alcoolique en sevrage (Jour n°17, Partie 17)

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Journal aléatoire d'un alcoolique...

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Catégorie : Biographies et Autobiographies

Auteur : Lafaille

Résumé : Un homme tente de soigner son addiction.

Note : Journal d’un homme au bord du gouffre, dépressif, et alcoolique.
Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

 

 

Journal aléatoire d’un alcoolique en sevrage 

Jour n°17 (Partie 17)

 

 

Le soleil a brûlé ma pauvre cervelle. Hier, je suis resté trois heures sur un banc, allongé, Fout-Le-Camp à mes pieds. Réveillé, j’ai cru un instant que mon cerveau allait éclater dans un bruit assourdissant d’un accident de voiture au loin. Mon chapeau de cow-boy sur le banc humide, mon chien me regardant et soufflant dans le vide. Il adore souffler mon chien, on se ressemble.

Une jeune femme court le long du lac, épilée. Je m’étire, me gratte le dos, caresse Fout-Le-Camp, debout, je mets mon chapeau. Une pluie de piécettes jaunes dégringole sur moi, on m’a pris pour un clochard. Ce n’est pas la première fois. Je ne suis pas étonné, je reprends ma route, le soleil a fondu, et le vent s’est levé. Mon mal de crâne s’est estompé, j’ai envie d’alcool, je me retiens, dix-sept jours, tu ne vas pas craquer maintenant. Ça serait con.

Putain merde, vlà ma propriétaire, six mois de loyer en retard, elle va m’arracher les yeux. Et les manger en bouillon. Je prends mes jambes à mon cou, Fout-Le-Camp l’attaque. Il n’a jamais aimé les propriétaires. Enfin Fout-Le-Compte, t’es un vrai cliché, des proprios sympas, ça existe. Bon il va falloir que je la paie.

En nature. Pas le choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.