La petite Émilie et la scène pudique (Partie 2)

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Catégorie : 

Aventure/Action

Auteur : 

Madoumapeter81

Résumé :

Une enfant de quatre ans partage la même chambre que ses parents jusqu’au jour où elle est réveillée par des hurlements.

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

La petite Émilie et la scène pudique (Partie 2)

Aux premiers instants, les deux amoureux ne se rendaient pas compte de la présence de la gosse qui les observait sans faire le moindre bruit. Et même après avoir constaté cet impair, il leur était difficile de mettre un terme à cela tellement ils avaient déjà gravi certains échelons du plaisir.

L’extase les avait ensorcelés, écervelés. Ils ne voyaient que les étoiles.
Puis ils entrèrent en transes, les faisant sortir des grossièretés, des animosités, des injures dites injures fatidiques.

Émilie resta spectatrice. Et c’est quand Brigitte évacua des bulles d’air par le rectum qu’elle exprima sa désolation en fondant en larmes. En ce moment, la mère tenta d’interrompre son partenaire dans son mouvement du va-et-vient. Mais celui-ci était tellement tendu par le plaisir que lui procurait sa partie charnue alors tenue de ses grosses paumes raides qu’elle se laissa à nouveau emporter de manière exponentielle.

Et pendant qu’elle cherchait à se libérer de l’emprise de son homme, en même temps elle voulait y rester. Cela déconcentrait son homme qui n’hésita pas à lui donner une claque significative sur son postérieur lui faisant face. « Laisse-la voir ce qu’elle doit voir ! N’est-ce pas pour cette raison que tu la fais dormir avec nous ? » dit Patrick qui accentua son rythme.

Il faut comprendre qu’il passait des jours et des nuits sans être récompensé à cause de la présence de leur fille qui méritait déjà son espace à elle. Ce que refusait Brigitte. Donc une rare opportunité comme celle-ci devenait comme une partie de combat entre gladiateurs.

Épuisée de pleurer sans être considérée, Emilie prit l’initiative de s’approcher des deux parents afin de mettre la main sur le père, lequel l’écarta du revers de la main gauche. Et comme si cela le rendait plus obsédé, Patrick s’en prit aux jambes de Brigitte qu’il mit à la verticale, donc parallèlement à son buste avant de se jeter éperdument à la recherche du plaisir.

Au cours de cette partie de bousculades intensifiées, Brigitte semblait avoir perdu connaissance à la suite de l’orgasme.

Ne pouvant continuer de les regarder, la petite Emilie prit la fuite avec des larmes aux yeux. Et depuis ce jour, elle s’était arrangée pour ne plus mettre les pieds dans la chambre de ses parents.

Ce jour resta à jamais gravé dans leurs mémoires, réalisant combien de fois ils avaient été irresponsables.

Halte donc à toutes celles qui refusent de comprendre qu’on ne peut pas partager un lit conjugal avec une enfant même âgée de deux ans.

FIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :