fbpx
Publicités

La quête d’un apprenti illuminé (Partie 1)

Catégorie : 

Fantastique/Merveilleux

Auteur : 

Full Time Me

Résumé :

Sur les Terres de Proxima, un monde de fantasy sans pitié pour les faibles, tout le monde est content d’être protégé par les Enlighter, les êtres illuminés, chevaliers du Royaume.
Retrouvez le jeune Jace Zeles, qui ne cherche qu’une seule chose, sa place dans ce monde. Obtiendra-t-il toutes les réponses à ses questions ?

La quête d’un apprenti illuminé (Partie 1)

– Nom, prénom, âge, lieu de résidence, récita le garde en tenue officielle, légèrement trop grande pour lui.
C’était un nouveau garde qui venait d’entrer dans le corps de surveillance du quartier, le premier niveau de l’échelle de garde. Il n’avait pas sa chevalière d’or qui prouve son allégeance au roi, autrement dit, il n’avait pas encore prêté serment. Jace l’avait déjà remarqué et répondu :
– Je m’appelle Jace Zeles, j’ai seize ans et je vis dans la rue de l’école, quartier nord, à Kinglight, sur les Terres de Proxima, c’est bon ou vous voulez aussi connaître mon régime alimentaire ?
– Non, ça ira monsieur Zeles. Maintenant dites-moi ce que vous faisiez dans le bureau du directeur au beau milieu de la nuit ?
– Euh… eh bien… je …

Jace se mit à réfléchir et trouva très rapidement une solution, au point que le garde ne s’était pas rendu compte de sa cogitation intense. Jace reprit :

-J’avais perdu un papier avant de sortir de l’école et je ne l’avais pas remarqué avant d’arriver chez moi le soir. Alors je me suis rendu dans les salles de classe mais il n’y était pas. Je me suis alors rappelé que j’étais passé près du bureau de monsieur Milano, alors je suis entré pour récupérer ma feuille.
– Par la fenêtre ?
– … la porte était fermée à clé, logique.
– Pour une feuille ?
– … c’était une bonne note, je n’en ai pas souvent et je voulais la montrer à ma mère.
– En pleine nuit ?
– … je vous l’ai déjà dit, je ne m’en suis pas rappelé plus tôt.
– Certes, mais n’aurais-tu pas pu attendre le lendemain ?
– Vous savez, c’est la saison morte en ce moment et je me disais que je ne devais pas déranger le directeur pour si peu et comme je ne dormais pas, j’en ai profité.
– Mmmh … tes propos tiennent assez bien la route je trouve, alors tu devras simplement t’expliquer avec le directeur M. Milano et payer les réparations.
– Ma mère n’a pas les moyens de faire réparer la fenêtre !
– La fenêtre et la table ! Rappelle-toi qu’en entrant tu es tombé sur la table et que tu l’a cassée !
– Mais on ne peut vraiment pas payer, l’argent que gagne ma mère est insuffisant !
– Et ton père ?
– … ah ouais… mais… si vous le trouvez, je veux bien le faire payer ! Ça fait seize ans qu’il a disparu alors débrouillez-vous avec lui !
– Ah, pardon, je ne savais pas. Le jeune officier ne savait plus quoi dire, alors il donna la sanction qu’il pensa la plus juste :

-Tu feras alors des travaux d’intérêts généraux, qu’en dis-tu ?
– J’en dis que je veux d’abord parler avec le directeur car je veux que ce soit lui qui me sanctionne.
– Je ne sais pas si j’ai le droit.
– Pour votre première affaire, ce serait idiot d’envoyer un adolescent travailler durement pour une simple fenêtre cassée, vous vivrez avec cela sur la conscience toute votre vie !
– Je… Tu penses ? Je… bon, d’accord, vois avec lui.
– On a fini alors, je peux partir ?
– Je… oui, j’ai fini oui, au revoir !
– C’est ça, adieu plutôt !
Et Jace quitta la pièce guilleret.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.