La quête d’un apprenti illuminé (Partie 5.5)

Catégorie : 

Fantastique/Merveilleux

Auteur : 

Full Time Me

Résumé :

Sur les Terres de Proxima, un monde de fantasy sans pitié pour les faibles, tout le monde est content d’être protégé par les Enlighter, les êtres illuminés, chevaliers du Royaume.
Retrouvez le jeune Jace Zeles, qui ne cherche qu’une seule chose, sa place dans ce monde. Obtiendra-t-il toutes les réponses à ses questions ?

Note :

C’est la suite de la partie 5, juste avant la partie 6, l’explication de ce qui s’est passé dans le bar !

La quête d’un apprenti illuminé (Partie 5.5)

– Il y a presque un an, je me suis rendu dans ce bar après une journée de cours plus énervante que les autres, histoire de voir à quoi cela pouvait bien ressembler. Le patron me vit et voulut me faire déguerpir, je ne savais pas que l’on ne pouvait pas entrer dans des bars avant seize ans. En partant, une bagarre éclata entre deux ivrognes de l’autre côté de la pièce, seulement là, il y avait aussi une femme à table. Un des deux hommes la frappa violemment car elle essayait de les arrêter. Alors j’ai pris la première chose qui me passait sous la main, une bouteille en l’occurrence, et m’avançais vers eux. Et là, j’ai fracassé la bouteille contre le crâne de celui qui l’avait frappée, mais il n’a pas réagi. Alors j’ai pris une chaise, et j’ai recommencé, sauf que cette fois-là, il réagit. Il se retourna lentement et avait le visage et les poings en sang. Pourtant il n’avait pas l’air d’avoir mal ! C’est honteux, mais j’ai pris peur. C’est alors que la femme demanda dans un sanglot de l’aide. J’ai été obligé de réagir. J’ai posé mes mains sur la table, et je l’ai balancée à la figure de l’homme. Après, j’ai pris tout ce que je trouvais pour lui lancer : plusieurs bouteilles, des assiettes, deux ou trois chaises, une autre table, mais il restait toujours debout ! Là, j’ai un peu paniqué, et j’ai couru me réfugier derrière le bar. Il me rejoignit et fracassa le bar d’un coup de poing ! J’ai voulu esquiver en roulant vers la droite, et là, je l’ai vu briller, il brillait ! De la lumière sortait de ses poings ! Il frappa cette fois devant moi à une vitesse incroyable, créant un trou tout aussi incroyable dans le sol. Et c’est là que j’ai entendu un coup de feu, c’était le patron du bar qui avait tiré un coup en l’air avec son fusil. Pendant qu’il rechargeait, l’homme partit, comme si de rien n’était, sans paniquer. Au final, le patron m’accusa d’avoir tout cassé. Comme je n’avais pas encore seize ans les gardes ne m’ont rien fait. Mais depuis je ne peux plus y entrer.
– Alors cela veut dire que tu n’y es pour rien ! Et la femme ? Elle ne peut pas témoigner en ta faveur ?
– Qui la croirait ? Et puis de toute façon, tu sais aussi bien que moi que le juge est corrompu, comme tous ceux qui travaillent pour le roi…
– Jace, c’est très gentil de ta part d’avoir voulu la protéger, mais…
Elle n’eut pas le temps de finir quand un coup de feu retentit derrière elle, le patron du bar était sorti et avait tiré un coup en l’air.
– Je t’avais dit de ne plus jamais revenir ! Va au diable vaurien !!!! cria le patron du bar.
– Viens, on y va Nizy, soupira Jace en tournant les talons.
– Jace, je… D’accord.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.