Publicités

L’âme égarée (Partie 2)

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

L'âme égarée

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

Catégorie : Horreur/Paranormal

Auteur : Flora Lune

Résumé : Brutalement, sans crier gare, la mort sépare un beau jour Riley de sa sœur jumelle, Miley. Injustice… ou juste retour des choses ?

Avertissement : déconseillé aux moins de 16 ans.

 

 

L’âme égarée (Partie 2)

 

 

Riley cherchait sa sœur. Perpétuellement, et sans même s’en rendre compte, elle la cherchait dans leur chambre, au salon, dans la rue, à l’école, et lorsque son reflet lui apparaissait furtivement dans une vitrine, l’espace d’un instant, c’était Miley qu’elle voyait. Ça ne pouvait être qu’elle, avec ses cheveux bruns et son sourire… Car Riley, pour sa part, était blonde comme un tournesol. Et son sourire, elle l’avait perdu pour toujours.

Par un beau matin, son errance la conduisit dans une petite cabane en bois, située tout au fond de son jardin, à la lisière de la clôture. L’année de leurs dix ans, leur père avait construit pour elles cette cachette qui n’en était pas vraiment une, et toutes deux avaient pris le plus grand soin pour l’aménager, rassemblant tous les meubles qui n’avaient plus leur place dans la maison. Ainsi, on y trouvait un canapé rouge mangé aux mites, un grand matelas usé recouvert d’un drap troué, une table branlante, et un buffet sans porte qui servait de réserve de nourriture.

Elles y emménageaient dès le début des vacances d’été, accueillant parfois leurs cousins ou leurs amis les plus proches, pour de longues nuits blanches ponctuées de confidences, de jeux d’audace, de concours improvisés, et de batailles de polochons. Le reste de l’année, l’endroit leur appartenait, à elles et à elles seules, et lorsqu’elles s’y donnaient rendez-vous, c’était qu’un sujet important allait être abordé : les premiers émois de Miley pour Eddie, en cinquième, le larcin du journal intime de Riley, en CM2, le plan d’attaque pour le récupérer, un film interdit sur lequel l’une ou l’autre était tombée par hasard, ou encore, le chaton abandonné que les jumelles veillaient dans le secret de leurs murs… ce dont leurs parents avaient tout de même fini par s’apercevoir, au bout de quelques jours. Âgé de quatre ans, le chat s’appelait Vidéo et vivait désormais en situation régulière dans la maison.

Un frisson parcourut Riley lorsque sa main se posa sur la poignée. Pendant un instant, elle hésita à entrer. Elle n’avait plus aucune raison d’être là. À vrai dire, en l’absence définitive de Miley, l’existence même de cette cabane n’avait plus aucun sens. Pourtant, alors que tout la tirait en arrière, ses mouvements, eux, la portèrent en avant. Elle poussa la porte et entra.

Seulement, quelqu’un avait eu cette idée avant elle. Quelqu’un qui avait, sans vergogne, forcé l’intimité de leur jardin secret. Un parfait inconnu, et, de surcroît… un garçon.

– Qu’est-ce que…

Soufflée, tant par la surprise que par une telle profanation, Riley ne parvint pas tout de suite à articuler une phrase complète. Avec un sourire bienveillant, le garçon se leva et s’avança vers elle, s’arrêtant à quelques centimètres. Chose étonnante, il mesurait exactement la même taille qu’elle, et une intuition étrange lui soufflait que, peu importait sa croissance, celle de ce garçon suivrait immanquablement, afin de pouvoir toujours la regarder dans les yeux, ainsi qu’il le faisait en cet instant.

Tout brillait chez lui. Sa peau couleur perle, ses yeux violets, ses cheveux d’or blanc… Son aura seule réchauffait l’éclairage terne de l’endroit. Il ne se présenta pas, mais, dans sa tête, Riley le nomma Lumière.

– Riley… Veux-tu ramener ta sœur ?
– Ma sœur… ma sœur est… balbutia Riley, sans réaliser tout de suite que l’inconnu venait de l’appeler par son prénom.
– Je veille sur elle. Mais je ne peux pas la rendre heureuse, car sa place n’est pas avec moi. Sa place est ici, et toi seule peut la lui rendre.

Qui était ce type ? Riley ne comprenait pas un seul des mots qu’il prononçait, mais une chose était sûre : soit il était fou, soit il jouait avec elle. Et personne n’avait le droit de jouer avec elle. Pas si ça concernait Miley.

– Ma sœur est morte, fulmina-t-elle. Égorgée, au fond d’une ruelle. Qu’est-ce que tu veux que je fasse contre ça, hein ?

Sans répondre, Lumière s’avança encore et l’entoura de ses bras. À ce simple contact, toute la colère de Riley s’évapora.

– Les erreurs arrivent, murmura-t-il. Et on peut toujours les réparer.
– Pas celles-ci…
– Fais-moi confiance, Riley.
– Co… comment ?

Il s’écarta d’elle, sourit, et tendit une main vers sa joue. Une larme tout juste naissante vint s’y poser.

– Relis votre histoire. La réponse s’y trouve.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.