fbpx
Publicités

Le pilote de courses

Catégorie :

Aventure/Action

Auteur :

Anthony B

Résumé : Paul, fan de voitures de courses, rêve de devenir pilote.

Note : Histoire pour enfant.

Le pilote de courses

C’est l’histoire d’un garçon, Paul, qui rêvait d’être pilote de voiture. Il aimait énormément les voitures.
Il avait une grande collection des voitures les plus rapides du monde. Sa préférée était la Mazda 787B, une voiture rouge et verte.
Paul, pour commencer à s’entraîner à conduire des voitures, avait construit une voiture en bois avec sa grand-mère. Ce n’était pas la plus jolie, ni la plus rapide mais c’était suffisant pour débuter.
Pour faire rouler cette voiture il fallait soit pédaler, soit aller dans une descente. Au début, pour apprendre, Paul pédalait mais il voulait toujours aller plus vite. Il décida donc d’aller dans une descente même si c’était un peu dangereux car sa voiture n’avait pas de frein.
Paul mit son casque, et ses autres protections et commença à pédaler en direction de la descente. La voiture allait de plus en plus vite, il était de plus en plus difficile de la contrôler.
Heureusement après la descente, il y avait une montée, de quoi ralentir la voiture, fallait-il encore y arriver sans accident. Il tenait le volant de toutes ses forces, et finalement il arriva jusqu’à la montée sans se crasher. Paul était si fier de lui qu’il s’empressa d’aller tout raconter à sa grand-mère.
Sa mamie était contente de savoir qu’il allait bien. Elle lui dit ensuite qu’elle avait vu une affiche d’une course de voitures en bois, avec pour récompense une rencontre avec le pilote de la Mazda 787B, elle y avait inscrit son petit-fils. Paul, tout excité, alla préparer sa voiture pour la course. Il la peignit en rouge et vert comme sa voiture préférée, et installa des freins et une ceinture pour plus de sécurité.
Ils étaient cinq à faire la course. Tous étaient plus vieux que lui, plus grands, plus forts. Mais Paul ne se découragea pas. Il était prêt à en découdre.
La course débuta, il était dernier, elle se finit, il était deuxième. Paul un peu triste d’être en seconde place fut encore plus motivé que jamais à devenir un pilote exceptionnel. Il continua à faire des courses, les remporta toutes et devint le plus grand pilote de tous les temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.