L’éléphant dans la pièce

Catégorie : 

Biographies et Autobiographies

Auteur : 

Full Time Me

Résumé :

C’est l’arbre qui cache la forêt.

L’éléphant dans la pièce

C’est l’éléphant dans la pièce.
Dans mon salon, avec ma femme. J’arpente mes DVD du bout des doigts. Un plus gros que les autres, double édition sûrement, agrippe mon attention. Je ne lâcherai pas prise, celle-là est pour moi !
Enfin dans ma main je reconnais son odeur, on a passé tellement de temps ensemble à l’époque. Si particulier le fumet des années passées, s’enfourne dans mon nez, me laisse béat. J’en mettrais ma main à couper, c’est lui ma dulcinée. J’ai passé plus de temps avec lui qu’avec ma femme, c’est pour dire. Enfin non, puisque ma femme était là pour moi hier, alors que je viens de le retrouver seulement à l’instant. Enfin tu comprends.
J’aimerais le regarder encore une fois ce film, encore une fois. Depuis la dernière fois, combien de temps seulement ai-je laissé s’échapper ?
Je l’attrape à deux mains, le tourne et le tourne et le tourne encore jusqu’à ce que ses faces soient toutes imprimées sur ma rétine décolorée.
J’admire les images entourées de textes improbables. Sur chaque œil un mot différent, sur chaque doigt une facette inégalable.
J’aime à m’imaginer à la place de ces petites personnes dans ces petites boîtes carrées, petits.
Sans m’enfoncer plus loin dans l’imaginaire infini, j’ouvre la boîte. Quelle surprise. Je ne m’attendais pas à cela, non bien au contraire.
La boîte est vide. Vide sans DVD, mais elle n’est pas vide du livret. Puis-je donc dire qu’elle est vide ? Plus que le petit carnet, j’attendais le plat principal. Mais s’il n’est pas là alors j’ai le droit de dire que j’ai ressenti du vide en moi. Si paisible pourtant. Le livret dans la main, je me débarrasse de la boîte, plus d’aucune utilité, elle m’encombre. Feuille après feuille je cueille les informations, rien d’inédit pour ma part. Mais je me demande alors, ce livret lui, ça doit bien faire un bout de temps qu’il ne m’avait pas vu. Dois-je m’en réjouir ? Je ne saurais dire. Je ne sais même pas s’il a ne serait-ce que conscience que je lui donne un accès à la parole. Enfin bref.
Si je n’ai pas de DVD, cela ne me sert plus à rien. Et pourtant, parmi les quelques images feuilletées vivement, j’aperçois la nostalgie d’antan. Souvenirs enfouis ou oubliés, d’une vie où j’aimais regarder ce film. N’est-ce pas ?
Si je ne m’en rappelle plus, peut-être ne m’avait-il pas marqué plus que cela.
J’aimerais en apprendre davantage sur moi-même. Peut-être est-ce là la vocation de ce livret sans DVD. Il m’incite à vivre en conscience, plus que lui. Il me met en avant, comme je viens de le faire pour lui.
Le boîtier réapparaît soudainement devant mon nez. Surprise. Ma femme, le bras tendu, me sourit gentiment. Pourquoi m’étais-je débarrassé de cette boîte ? Si je l’aime tant…
Je ne saurais répondre. Le livret rangé, la boîte refermée, je me mets à songer.
Le DVD disparu, je me plonge dans sa recherche. Plusieurs minutes passent, paraissent des heures. Je me repens, n’en apprendrai pas davantage. Toutes ces heures ressenties perdues ; néant infini océan de mes pleurs.
Je n’en reste néanmoins pas là, j’avance doucement, sûrement vers la découverte du moment.
Surprise. Ma femme, toujours plus belle, sourire aux lèvres, m’indique d’un simple geste l’endroit que j’évitais depuis le début.
Pourquoi, me diras-tu ?
Je n’en sais pas plus que toi sur ce coup.
Le lecteur DVD en personne. La gueule béante, pleine. Je ne m’attendais pas à cela non plus. Qu’a-t-il fait à ma femme ? Non, je divague.
Le DVD est là ; là devant mes yeux ; là où je ne l’attendais plus. Directement installé dans le lecteur, prêt à l’emploi. Si tout se passait aussi bien dans le monde…
Ma femme, fort de son expérience latente à mes côtés, avait prévu mes actions.
Chaque jour, de chaque semaine, je regarde un DVD. Ainsi va la vie, ainsi va ma vie. En ce jour, je voulais regarder ce DVD. Ma femme le savait.
Le DVD de mon mariage, en ce jour béni, ma foi qu’il me plaît. Ma femme, quelle ingénue !
Mais que ferais-je ainsi, sans elle à mes côtés, pour me soutenir ?
Si seulement elle avait mis le DVD dans le bon sens, je n’aurais pas eu à tout recommencer…

FIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.