Les larmes de la nuit

Les larmes de la nuit

Catégorie : Poésie

Auteur : Flora Lune

Résumé : Inévitables rencontres avec nos démons sans visage.

 

 

Les larmes de la nuit

 

 

Aux heures de la vie où le soleil n’est pas,
Quand l’ombre du soir tombe et que le jour s’en va,
Fâché, parfois, Morphée me chasse de ses bras.
Dans les ténèbres alors, seule, je déambule,
J’avance, tourne en rond, peut-être, je recule,
Entourée de démons qui me glacent et me brûlent.

Et soudain je comprends, et je tremble, et j’ai peur
Je sens que m’aspire l’obscurité cruelle,
Et alors je murmure, je prie, et j’appelle,
Je gémis, je supplie, je m’écroule, et je pleure.

Dans un néant de glace où la lune est impure,
Où le ciel est détruit, et les étoiles mortes,
Me voici là, perdue, seule avec mes blessures,
Enfermée dans un monde qui n’a pas de porte.

Comment pourrais-je alors espérer en sortir
Sans connaître d’abord comment j’y suis entrée ?
Trouverai-je un espoir au cœur de mon passé ?
Si l’on pouvait m’en accorder un souvenir…

Dans ce monde de nuit et d’êtres sans visage
Les larmes que l’on verse coulent à l’intérieur.
Et des soirs de pluie, ou bien de violents orages,
Leurs rivières inondées ont noyé bien des cœurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s