Les trois tiroirs

Catégorie :

Fantastique/Merveilleux

Auteur :

Saxof

Résumé :

Conte philosophique à propos du temps qui passe…

Les trois tiroirs

Mais comment est-ce possible ?


Ce trente octobre, j’ai ouvert le tiroir moyen, celui du quotidien que j’ouvre le trente de chaque mois pour y déposer mes papiers courants, triés. Quelle ne fut pas ma stupéfaction en constatant amèrement que le tiroir était vide, complètement vide.

J’ai un grand tiroir contenant les dossiers du passé, de la nostalgie. Ceux qui me tirent une émotion. Ceux que j’aime relire chaque deux janvier. Pas trop souvent pour ne pas être trop en proie aux larmes.

Il y a un mois, le trente septembre, j’ai créé deux tiroirs : un petit pour y garder mes désirs, mes souhaits, mes projections, le futur. Ce tiroir moyen pour le quotidien, le présent. C’est ce dernier qui me pose problème puisqu’il est vide malgré mes apports. Je réfléchis, je secoue ma mémoire. Je suis sûre de moi, j’ai déposé des docs, le mois dernier, et je ne l’ai plus ouvert.

J’ai décidé de lâcher prise et de laisser la réponse venir à moi. Je me remets au boulot, trie de la paperasse, calfeutrage de la maison pour les jours froids qui arrivent. Je regarde la petite Chloé qui joue sur le tapis. Oui, ce petit bout de femme, c’est mon avenir. Je laisse mon regard vagabonder vers les photos sur le bureau qui me parlent du présent (mon couple), de l’avenir (la petite Chloé), et du passé (mes parents décédés).

Même si nous ne sommes pas le deux janvier, j’ai décidé d’ouvrir tous les tiroirs, de ranger ces photos dans leur contexte respectif.

J’ouvre le petit tiroir pour déposer la photo avenir, le moyen pour notre couple et celui du passé pour…

– Oh, mais c’est incroyable, tous mes documents sont là, dans le tiroir du passé. Je les regarde, les retourne, je réfléchis, j’agite mes neurones, je ne comprends pas très bien comment… Puis…

– Ah si, mais c’est bien sûr, m’écrié-je en riant, c’est l’évidence même. L’instant présent est éphémère, il est illusoire, il bouge tout le temps, donc mes papiers ont systématiquement pris le chemin du passé dès que j’ai refermé le tiroir du présent, c’est l’évidence même, comment n’y ai-je pas pensé plus tôt… ?

FIN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :