fbpx
Publicités

Une nouvelle ère (Partie 6)

Catégorie :

Fantastique/Merveilleux

Auteur :

Chloé Garcia

Résumé :

Depuis que le Graal a été retrouvé par Arthur et ses chevaliers, le monde magique se meurt. Éoline, la nouvelle grande prêtresse d’Avalon, cherche des conseils avisés auprès de la déesse Mère, pour éviter que tout ce qu’elle a connu ne se fonde dans les ténèbres de l’obscurantisme.

Une nouvelle ère (Partie 6)

Viviane posa une main sur la joue de la grande prêtresse et lui sourit. Une quinte de toux la prit par surprise et Merlin l’aida à s’en remettre. Arya avait du mal à supporter cette vision. Il ne demeurait plus rien d’autre de l’ancienne Dame du Lac que la maladie et la vieillesse. Son monde s’éteignait, avec sa magie, ses mystères, ses créatures et sa famille.

– Tu es assez forte, Éoline. Je ne t’ai pas choisie par hasard.

La Dame d’Avalon regarda sa mère avec amour et hocha la tête pour la remercier. Éoline reprit courage et elle envoya une prière mentale pour sa fille. « Faites que Delenn soit encore en vie, déesse ».

– Aidez-moi à me lever, dit soudain Viviane.
– Quoi ? s’exclama Merlin.

Il eut un mouvement de recul et sa capuche tomba, dévoilant un visage en proie aux tourments les plus terribles. Il observait sa bien-aimée avec effroi, comme si cette dernière l’avait blessé. Au fond de lui, il s’était attendu à cette réaction, mais il ne pouvait l’accepter.

– Tu ne croyais tout de même pas que j’allais faire la sourde oreille à l’appel de ma déesse, Merlin ? J’ai ressenti sa détresse comme si elle était la mienne. De plus, je pense que tu dois énoncer tes craintes au conseil et toutes tes suppositions concernant la puissance maléfique et l’essence du Graal. J’ai confiance en tes perceptions.

Viviane n’attendit pas sa réponse et appuya de ses mains sur le banc. Merlin ne dit rien et prit sa douce par la taille pour que celle-ci se mette debout sans heurt. Il se sentait pris au piège et détestait cela. Il jeta un coup d’œil acide à Éoline qui regardait habilement ailleurs. Elle l’avait bien eu. Arya s’était approchée et soutenait Viviane par le dos. L’elfe ne savait quoi dire et adorait cette femme au caractère fort et indompté.

– Nous passerons par mon portail, au fond du lac, expliqua Merlin. Ma magie vous permettra de respirer.

Viviane lui offrit son plus charmant sourire et le gratifia d’un baiser passionné. Éoline coula un regard tendre vers le couple qui s’accordait à merveille. Le groupe s’avança vers le lac et s’y enfonça. Seuls de fins cercles dans l’eau attestaient de leur passage au Val sans retour.

**

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.