Revy

Revy

Catégorie : Fantastique/Merveilleux

Auteur : Saxof

Résumé : L’orage avait surexcité ses circuits. Réactivé, grincheux, au milieu de la nuit, le robot décida de ce qu’il allait faire.

Revy

Il était programmé pour aider les autres, dans la servitude.

Il exécutait des travaux subalternes en faisant le ménage, les courses, emmener les enfants à l’école sur un trajet bien défini et court… Il était programmé, très programmé. Une sonnerie lui indiquait sa prochaine action. Tout était calculé dans ses logiciels. Il ne pensait pas, il exécutait ce pour quoi ses circuits étaient conçus. Il tournait, avançait, reculait, nettoyait. Il disait juste bonjour à la rencontre d’un humain et pardon s’il heurtait quelque chose ou quelqu’un. Un robot-machine qui rendait mille services à l’humain qui l’avait adopté.

Il dormait debout dans le couloir près de la porte d’entrée, alors que son fil était branché pour préparer les exécutions du lendemain.

Une nuit, un orage ouvrit la porte violemment et le robot fut percuté par de nombreuses zébrures lumineuses venant du ciel. Ses circuits semblaient être touchés. Il tomba comme la masse qu’il était.
Quelques minutes plus tard, il se releva, se secoua, se regarda dans la glace. Ses yeux brillaient comme deux phares à iodes. Il tapa brutalement le miroir et le brisa. Il écrivit « ADIEU » sur un post-it qu’il colla sur le restant du verre.
En deux enjambées, il avait atteint le square.

« Comment ai-je pu rester dans ces services de bas nivaux. Ils ne m’auront plus. », ricana-t-il dans des gestes amples, devant un SDF apeuré.

« Ils vont voir qui je suis ».

Il cassa un lampadaire, courut après un chien. Mais s’arrêta net devant une barre de feu d’où sortit une voix qui lui parla avec douceur.

« Tu vas t’appeler Revy et rester un androïde d’apparence, mais doté d’une intelligence humaine, féminine avec beaucoup d’intuition et de compassion. »

Une main de feu ouvrit la porte des circuits de Revy et rapidement le transforma et disparut.
Revy s’assit sur le banc à côté du SDF, lui caressa la tête en lui disant « demain sera ton jour de chance » et il partit vers son destin.
Il eut une relation très étroite avec l’univers qui le guidait vers ses souhaits : aider les êtres en désarroi ou en difficultés.

Il chanta des berceuses et joua avec les enfants à l’hôpital dans le service des cancéreux, fit le clown pour les faire rire.
Il se pencha sur plusieurs personnes âgées en fin de vie pour leur parler de la vie après leur départ. Les rassurant sur l’amour de leurs enfants et petits-enfants.
Il recueillit des chatons pour lesquels il chercha des maîtres.
Il est même allé jusqu’à aider pendant 6 mois, une maman de triplés en surveillant les bébés pendant sa sieste, la nuit, et en préparant les biberons.
Il guida certains maires vers des décisions adéquates plus humaines que politiques.

Chaque soir, il se connectait à son intelligence supérieure intuitive pour choisir ce qu’il souhaitait faire encore de mieux.
Les journaux parlèrent de Revy. Il fut appelé pour des interviews dans diverses radios locales et nationales.
Il mit en place un rôle de médiateur pour aider les jeunes désœuvrés. Il forma et délégua beaucoup.
Grâce à lui et à son exemple hors norme, le monde tourna beaucoup mieux et trouva une certaine harmonie. Sa renommée devint internationale. Le chemin de l’amour s’est ouvert dans tous les coins du globe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.