Comme un reflet (Partie 1)

Catégorie : 

Aventure/Action

Auteur : 

Full Time Me

Résumé :

Que feriez-vous si vous vous retrouviez face à vous-même ?

Comme un reflet (Partie 1)

Thomas n’en était pas à sa première enquête. Mais il le savait, celle-ci ne se finirait pas bien. Du haut de ses cinquante-cinq ans, il aurait préféré attendre la retraite plutôt que la mort. Et pourtant, c’était bien cette dernière qu’il pouvait entrevoir par la porte de sa chambre.

Il y avait tout juste une semaine, il était devenu l’enquêteur principal d’une enquête sordide en ville. Deux jeunes filles avaient été tuées. Plus précisément, elles avaient été jetées dans la rue et étaient mortes en se vidant de leur sang dans des poubelles. Des cas comme celui-là, il en avait déjà eus, mais cette fois, il sentait que quelque chose ne tournait pas rond. Pour commencer, ce fut lui qui découvrit les corps, après avoir reçu une note dans sa maison qui lui donnait la localisation précise.
Il se rendit sur place et fut alors le témoin d’une scène effroyable. Quand il vit les corps baignant dans leur propre sang, sa première réaction fut de regarder autour pour chercher un quelconque coupable. Il ne remarqua rien d’étrange sur les lieux. Il fut cependant étonné de voir les deux jeunes filles vêtues de la même manière. Elles portaient exactement les mêmes vêtements. Elles avaient les mêmes cheveux. Elles se ressemblaient beaucoup aussi, sûrement des jumelles, avait-il pensé. Son instinct lui disait qu’il y avait quelque chose d’autre, mais son expérience de policier le rappela à l’ordre : il devait avant tout appeler la police pour signaler le crime. Il chercherait les indices ensuite.
Une fois ses collègues appelés, il se dirigea directement vers le fond de la ruelle, pleine de poubelles. Aucune sortie possible via l’arrière, aucune trace de déplacement, il en conclut qu’elles avaient été tuées ici même. Aucune effusion de sang, aucune marque, aucun coup apparent, pas de balle, de coup de couteaux. Les yeux étaient grands ouverts, leurs robes déchirées. Une simple petite robe de paillettes, sans gilet ou autre veste alors qu’il faisait si froid dehors. Les deux filles possédaient exactement les mêmes déchirures sur les vêtements. Qui plus était, leur position au sol n’était pas naturelle. Le criminel avait pris le temps de les bouger pour les mettre en scène. Au sol, elles étaient allongées sur le dos, les bras et jambes écartés, comme les enfants faisaient dans la neige pour dessiner des anges.
En cherchant dans sa mémoire et dans les registres, il ne trouva aucune référence à cette mise en scène, c’était donc là un crime isolé, pensait-il. Mais le lendemain, la même scène de crime dévoila deux nouveaux corps. Au même endroit, dans la même position, deux autres filles qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau avaient été retrouvées baignant dans une grande flaque de sang. Tout était à l’identique, les vêtements, la couleur des cheveux, les déchirures, la forme de la tâche de sang, la position des corps. La scène n’avait pas été gardée par la police pendant la nuit, il avait donc été très facile de s’y rendre sans être inquiété. Seulement, cela démontrait que c’était un tueur en série, et si jamais il devait recommencer, il devrait changer d’endroit. C’était donc presque sans surprise que la nuit suivante, dans une ruelle adjacente, encore la même scène fut trouvée. Cette fois-ci, un message fut écrit, ou plutôt gravé à l’identique sur le corps des deux jeunes filles.
« La perfection est unique. »
Les résultats du laboratoire scientifique arrivèrent dans la même journée : les victimes étaient toutes jumelles, ou du moins leur ADN était identique, mais ils n’arrivaient pas à les identifier. La cause de la mort restait elle aussi incertaine, le sang n’étant pas le leur, les médecins et scientifiques n’en savaient pas plus pour le moment. Les victimes n’avaient aucune marque sur le corps. Il avait même été noté dans le rapport qu’elles étaient toutes encore vierges, donc pas de viol. Leur âge étant incertain, il était difficile de les classer dans une catégorie, mineure ou majeure, suicide ou meurtre. Les six victimes avaient cependant toutes un point commun, elles étaient de véritables jumelles, trois différentes femmes et leur double.

Une réflexion au sujet de « Comme un reflet (Partie 1) »

  1. C’est très haletant, j’aime beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.