Un aller pour la vie (Partie 3)

Un aller pour la vie

Catégorie : Aventure/Action

Auteur : Saxof

Résumé : Une lettre énigmatique peut tout changer…

 

 

Un aller pour la vie (Partie 3)

– Comme vous le savez, c’est le groupe le plus rare, seulement 1 % de la population le possède. Mais je comprends que vous ayez besoin d’un temps de réflexion. Je vais vous conduire à votre appartement et je viendrai vous chercher demain matin vers 9 h.

Le vol, le décalage horaire, les émotions martelantes ont eu raison de moi. Mais ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? J’ai rêvé de Tom, je nous ai vu rire ensemble, j’étais heureux en sa compagnie.

Au réveil, j’avais peur.

Vendredi 05 octobre

9 h, le coup de sonnette ! Barney est là, toujours aussi lumineux. Il me sourit dans un regard bienveillant, sans me précipiter à donner ma décision. Mon impression vis-à-vis de cet homme est plus précise que la veille. Une force apparente et rassurante se dégage de lui. Je monte dans la voiture, la gorge nouée, je ne vois plus rien. A l’orée de ma véritable prise de conscience, à la lisière de ma prise de décision, tout se bouscule en moi. Une crainte profonde m’envahit. Je prends une longue respiration. Je le regarde intensément. Il sent sur lui ce regard pesant, sans en prendre ombrage, il semble me comprendre, attendant avec délicatesse. Ce que je lui sais gré. Puis après quelques minutes, ma voix s’est éraillée quand j’ai commencé…

– Barney, j’ai beaucoup réfléchi, j’ai laissé parler mon intuition et mon cœur sans me laisser dominer par mes craintes qui me titillent. J’ai toujours aidé les autres en donnant mon sang depuis 11 ans. Je vais continuer dans cette voie, faire encore un peu plus en donnant avec joie mon rein à Tom, même si j’ai un peu peur.

– Quel joli cœur vous êtes, Antoine. Je comprends votre crainte. Vos parents doivent être fiers de vous. Merci pour Tom, pour la vie ! J’aimerais aussi que vous me parliez de votre travail d’artiste, car j’ai vu quelques-unes de vos œuvres. J’aime ce que vous faites. Nous trouverons du temps un peu plus tard, pour l’instant, nous allons réaliser les derniers examens de compatibilité entre vous et Tom.

– Oui, je suis prêt pour Tom. Oui, j’aime infiniment mon travail et je serai heureux de vous le présenter.

– Comment va votre mère ?

Je le regarde avec étonnement.

– Bien et mon père aussi. Ils sont formidables, même s’ils ne sont pas fous d’art… Dis-je en riant.

J’étais libéré d’avoir osé accepter ce défi du rein.

En entrant dans la chambre de Tom, celui-ci me sourit, me regarde avec deux grands yeux bleus captivants.

– Bonjour, Grand-père…
– Grand-père ?
– Oui, Antoine, Tom est mon petit-fils. Je ne voulais pas t’influencer. Silencieux, il dépose sur moi un regard facétieux avant de continuer. Tom, je te présente Antoine, ton cousin, qui va te donner son rein.

– Cousin ?

Le nœud intérieur se dénoue subitement, je comprends pourquoi je connaissais ces yeux-là, ce sont ceux de ma mère…

Barney me prend dans ses bras, « Je suis vraiment fier de mon petit-fils français. » Quelle cachottière ma délicieuse grand-mère !! Cet aller pour la vie est un extraordinaire voyage d’amour.

FIN

2 Comments

  1. Daniel A

    OK Saxof, c’est bien écrit, c’est vif. Mais ne pensez-vous pas que la période de réflexion d’Antoine est un peu rapidement expédiée? Il a dû s’en passer dans sa tête, çà a dû bouillonner devant un choix aussi définitif…Avec votre talent vous auriez pu nous faire vivre intensément un dilemme existentiel, non? Merci à vous.

  2. Saxof

    Merci Daniel… Mais c’était une nouvelle avec un nombre maxi de lettres. Et je suis d’accord, tant de choses mijotaient dans ma tête. Il m’a fallu stopper !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.