Une signature ou la vie (Partie 7)

Catégorie : 

Science-fiction/Anticipation

Auteur : 

Chloé Garcia

Résumé :

L’humanité est contrôlée : ses moindres faits et gestes sont surveillés. Stéphane travaille dans un centre qui aide au maintien de cette société totalitaire, en vérifiant que chaque individu possède des papiers en règle. Alors qu’il doit traiter le dossier d’un nouveau client, il se rend compte que sa vie ne lui plaît plus et que ce système extrémiste le tue à petit feu. Que sera-t-il prêt à sacrifier pour changer de vie ?

Une signature ou la vie (Partie 7)

— Que me voulez-vous ? Quelqu’un nous a-t-il vus ensemble au bar ? Aurons-nous des problèmes ? demandai-je, quelque peu hystérique.
— Non, non, tout va bien, me rassura Stanislas. Nous sommes venus car nous avons une proposition de travail pour vous.
— Je ne comprends pas, déclarai-je en plissant les yeux à cause de mes maux de tête qui revenaient à la charge.
Marlène se dirigea de nouveau vers la cuisine. J’entendis la machine à café se mettre en route. Quelle excellente idée !
— Vous m’avez dit être prêt à tout. Nous avons besoin de personnes comme vous, Stéphane, déclara Stanislas. Vous ne m’avez pas dénoncé, vous avez même voulu me dissuader de rester alors que l’on ne se connaissait même pas.
Je ne savais que dire. J’avais du mal à me reconnaître dans ses dires. Pourtant, il disait vrai. La journée d’hier avait-elle été un genre de test ? Je le laissai poursuivre.
— Nous avons besoin de vous, Stéphane, pour faire basculer le gouvernement.
— Quoi ? m’écriai-je, ayant du mal à y croire. Est-ce une plaisanterie ?
— Non, me dit-il en posant une main sur chacune de mes épaules. N’ayez pas peur. Vous ne serez pas seul et nous vous protégerons. De plus, vous êtes une belle personne qui a seulement besoin d’une impulsion pour se montrer telle qu’elle est vraiment.
— Vous vous trompez.
En même temps que je sortais cette phrase, mon être se rebella contre ma bêtise. Stanislas me connaissait à peine mais il m’avait finalement bien cerné. J’en avais la chair de poule. L’angoisse, associée à de l’excitation d’un genre nouveau, prit possession de mon corps. S’il disait vrai, ma vie allait changer. Allais-je courir le risque ? J’avais toujours voulu me rebeller contre ce système et redonner à mon pays sa liberté d’antan. La force de Stanislas s’insinuait en moi et j’eus le courage de reprendre la parole. Je n’avais pas envie de le décevoir.
— En fait… Je veux vous aider.
— Bravo, mon garçon ! s’exclama-t-il en me prenant dans ses bras. Votre présence est un atout certain, n’en doutez pas.
Je n’avais pas autant confiance en moi, contrairement à lui, mais cet enthousiasme me réchauffa le cœur. Marlène revint avec une tasse de café tout en me félicitant pour mon nouveau travail. J’avais la tête qui tournait, peut-être encore à cause de l’alcool. J’allais me créer une nouvelle raison de me lever le matin, une nouvelle raison d’aller travailler et une nouvelle raison de vivre !
— Où dois-je signer ? demandai-je avec automatisme.
— Pas besoin de document pour cette fois.
Je le regardai avec de gros yeux.
Bienvenu dans la Résistance.

FIN

Une réflexion au sujet de « Une signature ou la vie (Partie 7) »

  1. J’ai beaucoup apprécié cette petite nouvelle vraiment très sympathique ! J’adore les textes d’anticipation donc j’ai tout de suite été attirée quand elle a été publiée sur le site. Merci beaucoup pour ce moment de lecture agréable 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.